Hoy me voy

Un jour de plus ou un jour de moins. Des jours vides, des longs jours vides vont et viennent.

  Tu ne m’as jamais dit que tu partais et tu as disparu ainsi. Pourtant je t’ai vu cette nuit. Assis devant moi, juste ici. Mais tu me paraissais si loin. Je pensais que tu étais venu pour m’annoncer un adieu que tu m’avais toujours caché, mais tu me regardais dans les yeux et ta bouche ne disait rien, ce sentiment qui règne en silence, si lourd si frustrant…  Je me souviens de tous tes gestes, tes mouvements… Je lisais dans tes yeux cet adieu douloureux. J’ai levé la tête et pris mon panier, j’ai ramassé mon orgueil, ma tendresse et ma liberté.
 Que de tours étranges la vie me réserve-t-elle, que le soleil m’éclaire, que je puisse bien voir mon chemin, que la vie te sourie, que tes pas ne soient plus fragiles.
Je tourne cette page de ce livre, mais je garde ce qui nourrit encore mon cœur.
 
 
 PS: J’ai gardé tant de choses que tu n’entendras jamais.
Anuncios

Comentarios en: "Hoy me voy" (2)

  1. Vincent dijo:

    Quelle sensibilité…

  2. Vincent dijo:

    J’ai lu, relu, encore et encore… je ne sais quoi dire.. et quand bien même je savais, tu ne le saurais certainement peut-être pas, peut-être jamais, car tout comme toi, j’ai gardé, je garde et je garderai tant de choses que tu n’entendras jamais…

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: