Gioconda Belli

Voici un poème que j’aime particulièrement, Gioconda_Belli est une poétesse nicaraguayenne. On ne trouve pas ses œuvres en français, mais on peut trouver des textes traduits comme celui-là. 

« Et Dieu me fit femme »

Et Dieu me fit femme,
de longs cheveux,
yeux,
nez et bouche de femme.

Avec des rondeurs
et des plis,
et de douces dépressions
et il me creusa à l’intérieur,
me fit un atelier d’êtres humains.

Il tissa délicatement mes nerfs
et équilibra avec attention
le nombre de mes hormones.

Il composa mon sang
et me l’injecta
pour qu’il irrigue
tout mon corps ;
ainsi naquirent les idées,
les rêves,
l’instinct.

Tout ce qu’il créa doucement
à grands coups de souffle
et de forages d’amour,
les milles et une choses qui me font femme
tous les jours
pour lesquelles je me lève fière
tous les matins
et je bénis mon sexe.

Gioconda Belli -poétesse nicaraguayenne

Mujer de carne y hueso-Luis Mejia Godoy.mp3

Lyric espagnol-anglais
Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: